Accueil Forums Notre sport dans ces 2 aspects Le vélo Prolonger la vie de sa cassette Répondre à : Prolonger la vie de sa cassette

#5297
Jul
Participant

ça c’est sur le papier. J’ai bossé plus de 15ans dans la maintenance industriels et les 2 discours ont du sens. Le préventif pour pas être emmerdé et le curatif pour faire un gain sur le temps parce qu’on ne connait jamais la réelle durée de vie d’un organe.
J’ai peu d’expérience dans le domaine du VTT, mais je constate autour de moi que les pannes et autres ennuies mécaniques semble (attention, j’ai bien dit semble) provenir d’un manque d’assiduité dans l’entretien du matériel quand il s’agit de casse ou d’usure à outrance (un simple contrôle régulier suffit simplement). Qu’on le veuille ou non, le VTT est un sport et un sport mécanique. Qui dit mécanique dit onéreux pour celui roule et qui s’en sert à fond.
Mécanicien moto de formation (en fait cycle et motocycle, c’était l’intitulé de la formation), j’ai, je pense, de bonnes notions de ce qu’est l’usure excessive et l’entretien pointilleux d’un 2 roues.
La défaillance du matériel est dur a cerné, mais il y a souvent des signes qui ne trompe pas. Il faut juste être à l’écoute du matériel.

Jusqu’à présent, j’ai changé en préventif, le boitier de pédalier. Pas par peur qu’il casse, mais parce que bouffer des chevaux pour avancer est un peut con.
– Les plaquettes j’ai attendu le premier son métallique pour les changer.
– Les câbles de dérailleurs, qu’ils s’effilochent pour avoir une bonne raison de passer sur des téflons.
– La précédente cassette, j’ai profité du changement de roues de Noël pour partir sur du neuf, bien que tout soit resté en l’état sur mon jeu de roue d’origine qui est au grenier, prêt à servir si besoin est.
– Là, je constate depuis quelques semaines un jeu excessif de la roue libre. Qu’à cela ne tienne, je viens de commander un jeu de roulements pour cette dernière. 10€ les 2. C’est toujours mieux que les 45€ de la roue libre complète.
– Mes pédales ont prit du jeu, normal, ont fait pas de la route, du coup démontage intégrale, contrôle, graissage et remontage en réglant avec soin le jeu.

Si on réfléchit bien, tout sur un vélo ou presque peut être catalogué en « pièce d’usure », et je ne parle pas de l’équipement du pilote, ni des chutes et autres branches qui viennent bouffer des pattes et des dérailleurs.

En bref ne s’use que s’il on s’en sert! :oeil: et si on commence a compter, on ne roule plus…